Merule & champignons

Champignons des maisons : Merule, conophiores des caves

Les champignons des maisons se développement à partir de spores se disséminant par voie aérienne,eau et insectes jusqu’à trouver un substrat (bois, platre, enduit,…) favorable à son développement .

Ces mêmes spores donneront naissance à l’hyphe, cette dernière en se ramifiant à l’aide de filaments donnera naissance au mycellium. Puis le champignon se fructifera par des spores appelé sporophe et c’est à ce stade qu’il y aura un développement durable du champignon.

Les conditions de développement sont dues à une humidité excessive provoqué par des infiltrations d'eau (canalisation défectueuse, gouttière percée, toiture non étanche, fuites la ventilation est inexistante, humidité ascensionnelle dans les murs de fondation. fuites de canalisations, d’installations sanitaires, de décharges d’eau usées, défauts de gouttières, absence ou perte d’étanchéité des maçonneries enterrées infiltrations de terrasses et balcons, mauvais état de couvre-murs, présence de ponts thermiques isolation exagérée des bâtiments ainsi qu'une température comprise entre 3° et 25° C , ainsi que des locaux confinés et obscure.


Consequences :

Les champignons infestant principalement les boiseries des caves (lambourdes, meubles et bois stockés ), ainsi que les parquets, moulures, plinthes ainsi que dans certains cas les bois de charpente. Dans d’autres cas, les champignons trouveront également de la matière nutritive dans les enduits et plâtres. Les matériaux vont connaître une perte de masse et de volume par le fait de la transformation des constituants chimique des matériaux, une augmentation de la porosité et baisse de la résistance mécanique des matériaux du fait de l’attaque des champignons. On pourra simplement reconnaître la présence d’un champignon à une odeur désagréable.


Risques allergiques :

Les champignons ont une incidence sur la santé des occupants et plus particulièrement les individus présentant des allergies : irritations des muqueuses, rhinites et bronchites allergiques, asthmes, mycoses et alvéolites allergiques, dermatites, conjonctivites.


Obligation des propriétaires :

Toute infestation de champignon type merule doit être à la mairie.
LOI n°2014-366 du 24 mars 2014 loi ALUR.
Loi 2015 pour l’accès au logement et à l’urbanisme rénové.

On distingue plusieurs type de champignons colonisant les batis des habitations.

Merule

Les dégâts engendré par la mérule peut affecter la solidité mécanique du bâtiment car la mérule en traversant les murs et le ciment s'attaque à vos boiseries pour coloniser le bois en se nourrissant de cellulose.

Cette dernière se caractérise par ses filaments gris et son organe de fructification de couleur rouille aux bords blanchâtres, les premiers signes sont une mauvaise odeur ainsi qu’une torsion des boiseries, ramollissement des boiseries et coloration brune, présence de touffe de mousse blanchâtre, présence de fin filaments formant un réseau (mycélium), présence d’une fine poussière rouge déposées sur les surfaces horizontales.
traitement-charpente.png

Coniophores des caves

Le coniophore des caves à des besoins hydrique supérieure à la mérule, avec des dégâts moindre au niveau de son infestation. On le remarquera par un mycélium blanchâtre avec des cordelets bruns foncés.
traitement-charpente.png

Éradication de la mérule et des champignons

Le diagnostic doit être précis de ce fait Il faudra effectuer des investigations et d’exploration du bâtiment pour déterminer l’étendue de l’infestation afin de pouvoir définir la bonne stratégie d’éradication du champignon.

Mais avant d’aborder la phase du traitement de la mérule et de tout autre champignons infestant une habitation.

Il faudra tout d’abord supprimer tous les apports d’eau, ainsi que de rétablir une ventilation convenable des locaux.

Il sera nécessaire de réaliser :
  • Dépose des boiseries infestés, le cas échéant les boiseries seront sondés et buchés Décrépissage, mise à nue des murs.
  • Brossage et grattage des murs.
  • Brûlage des murs à la lampe à souder.
  • Perçage Mise en place d’injecteurs .
  • Injection de la solution fongique jusqu’à ce le support exsude.
  • Pulvérisation de la solution fongique.
  • Evacuation des déchets.
dev6.png
xylophene1.png
axa.jpg
ctbp.png
couverture-nancy.png
devis-gratuit-nancy.jpg

A propos de Chl Est

CHL EST est spécialisée dans le domaine de la rénovation des bâtiments : traitement des bois contre les insectes xylophages et champignons, couverture, étanchéité, zinguerie, isolation (RGE), traitement de l'humidité, ventilation, bardage et façade. Diagnostic et devis gratuit sur simple appel : 03 87 20 26 95

Nos Horaires

Lundi 09:00 à 18:00
Mardi 09:00 à 18:00
Mercredi 09:00 à 18:00
Jeudi 09:00 à 18:00
Vendredi 09:00 à 18:00
Samedi 09:00 à 12:00
Dimanche Fermé
Copyright © 2019 Chl Est. Tous droits réservés. Création site internet : Agence Web Nancy

Un conseiller à votre écoute au :

03 87 20 26 95

Posez-nous vos question ?

Required *